You are here

#3 Couches et protections hygiéniques ne se recyclent pas

20/06/2018

Ceux qui ont visité les centres de tri peuvent en témoigner. Mettre des déchets souillés et malodorants avec les recyclables, c’est porter atteinte aux conditions de travail des agents. Peu de déchets peuvent rivaliser avec l'odeur des couches dans les poubelles. Ce n'est pas une ou deux, mais plus d'une centaine de protections usagées que les agents doivent retirer certains jours des tapis de tri.

> Que faire ?

À jeter sans hésiter dans les bacs marron/gris des non recyclables

C’est, en toute logique, l’endroit où doivent se trouver, enfermés dans des sacs, tous ces déchets souillés : les couches culottes, tout comme les serviettes et les tampons hygiéniques, de même que les pansements, les cotons démaquillants, les lingettes...