You are here

#5 Les animaux

23/09/2018

« Un homme, visiblement fatigué, roule de nuit sur une route de campagne. Un choc terrible le fait subitement piler. Le cœur battant, il sort du véhicule. Il trouve la victime qu’il vient de heurter inanimée et s’empresse de la déposer dans le premier conteneur qu'il trouve... C'était un bac de recyclables. »

Souhaitons que ce scénario puisse expliquer la cause de tant de cadavres d’animaux retrouvés sur les tapis de tri. Sans la précipitation qui caractérise un acte irréfléchi, ce type d’agissement relèverait de l’incivilité.

Chatons, chiots, lapins, chevreuils... et même des viscères, carcasses, couennes de porcs, têtes de moutons... La liste est difficile à énumérer, et encore plus à supporter sur son poste de travail.

 

> Que faire ?

Animaux sur la voie publique 
Prévenez la mairie.

Animaux domestiques 
S'il pèse moins de 40 kg enterrez-le dans le jardin ou dans un cimetière animalier. Au-dessus de ce poids, prévenez un service d'équarrissage dans les 48 h.
> Pour en savoir plus : Que faire lorsque son animal de compagnie est mort ? (service-public.fr)

Gibiers 
Les déchets de grands gibiers sont gérés par les structures locales de chasse (bacs d'équarrissage ou enfouissement, selon le règlement sanitaire départemental).
Les déchets de petits gibiers sont tolérés en sacs fermés dans le bac marron/gris des non recyclables (1 kg maxi.).