You are here

Un centre de tri "nouvelle génération" en construction à Catus

25/03/2019

Le Lot a été un territoire pionnier en matière de collecte sélective des déchets. C’est à Catus que le premier centre de tri « pilote » en milieu rural a été construit en 1994. Pour privilégier l’emploi, son fonctionnement s’appuyait uniquement sur le tri manuel.

L’un des plus vieux centre de tri de France
Plusieurs réaménagements ont permis à ce véritable "prototype" industriel de tenir 25 ans. Il faut reconnaître qu’il était loin d’être parfait… Mais c’est de ses erreurs que l’on tire les meilleures leçons.  Aujourd’hui, cet outil est en fin de parcours. Vétusté, technologie dépassée, ergonomie des postes de travail limitée : sa remise à niveau n’était ni envisageable sur le plan technique, ni pertinente sur le plan économique.

Se renouveler pour recycler plus
D’ici la fin de l’année, un nouvel équipement prendra le relais. Doté d’un process de tri modernisé, son rendement sera deux fois et demie plus important que le précédent (15 000 tonnes par an !), avec un débit de 5 tonnes par heure. En attendant, pour faire face aux apports que Catus ne peut absorber, des équipes de nuit sont programmées sur le site de Saint-Jean-Lagineste durant certaines périodes.

La technologie contre la pénibilité au travail
Grâce à l’intégration de plusieurs machines, comme les trieurs optiques, le tri des matières sera plus poussé et en grande partie automatisé. Ainsi, le rôle des agents va changer, les gestes répétitifs seront limités. Ils interviendront essentiellement pour un contrôle de la qualité sur les différents tapis.

Un soutien financier bien mérité
Avec un budget global de 11 millions d'euros, cet investissement est le plus important réalisé à ce jour par le Syded. Mais sans subventions, rien n’aurait été possible. Dans le cadre du plan de relance du recyclage, Citeo* a lancé un appel à projets national pour développer des centres de tri innovants, capables de répondre aux exigences du recyclage d’aujourd’hui et de demain. Le Syded a saisi l’opportunité pour imaginer son outil idéal : à l’échelle des besoins de notre territoire, performant et humain à la fois, hautement automatisé, mais en gardant les emplois. Les candidats étaient nombreux, la bataille difficile, mais ce projet a su se démarquer et convaincre.

Suivez le guide
Un site classé « démonstrateur » se doit d’être montré. Le public scolaire, ainsi que les groupes d’adultes seront accueillis dans une salle spécialement aménagée pour eux. Les visites gratuites permettront de découvrir les entrailles de cette imposante machinerie, ainsi que les personnes qui la feront fonctionner...

Impressionnant ! Mise en place des poutres géantes du centre de tri de Catus.

 

* Fusion d’Eco-Emballages et d’Ecofolio