Vous êtes ici

Le SYDED

Qui nous sommes

Le Syded est un établissement public. Ce syndicat départemental a été créé en 1996 pour gérer le traitement des déchets ménagers et assimilés du Lot. Puis, au fil des années, à la demande des élus locaux, son champ d'actions s'est élargi sur de nouvelles compétences environnementales. Un territoire leader en matière d’environnement

5 compétences clés pour l’environnement

Pour le traitement des déchets et pour la gestion des réseaux de chaleur au bois le SYDED assure un service public départemental autonome, en lien direct avec les usagers. Pour les trois compétences liées à l'eau, il intervient en soutien aux collectivités adhérentes (communes, syndicats...) : conseil, expertise, étude de projets, exploitation des équipements…  

Fonctionnement

Le Syded est un établissement public, un syndicat départemental. Par son fonctionnement il diffère fondamentalement d’une structure privée. Ce sont les représentants des collectivités locales adhérentes qui le pilotent. Dès l'origine, ces élus ont défini des valeurs fondatrices qui ont guidé son évolution au-delà des couleurs politiques : un organisme à taille humaine mutualisant les forces locales pour des résultats dans l’intérêt de tous les Lotois.

Budgets

5 principes pour une bonne gestion Transparence

L’histoire d’un engagement...

C’est d’abord pour répondre à la problématique des déchets ménagers que le Syded du Lot voit le jour en 1996. Il est créé et géré par des élus locaux, dans une démarche de mutualisation des moyens et de solidarité départementale. Cet établissement public précurseur est alors montré en exemple à l’échelle nationale. Puis, c’est pour soutenir davantage les collectivités que son champ d’actions s’élargit progressivement à d’autres missions environnementales.

Votre référent pour l'environnement

En 2014, le Lot s’est engagé avec le Syded pour devenir un Territoire Zéro Gaspillage Zéro Déchets. Pour réussir ce pari, il faut mobiliser sur le terrain toutes les bonnes volontés. C'est dans ce sens que le Président du Syded, Gérard Miquel, a proposé la constitution d’un réseau de Référents environnement désignés au sein des communes. Il compte aujourd’hui 360 membres.